Le concours externe d’accès aux IRA

Conditions pour concourir

Pour concourir au concours externe, les candidats doivent remplir les conditions générales requises pour accéder aux emplois publics de la fonction publique de l’État, et justifier au plus tard le premier jour des épreuves du concours d’une licence ou d’un autre titre ou diplôme classé au moins au niveau II, ou d’une qualification reconnue au moins équivalente à l’un de ces titres ou diplômes dans les conditions fixées par le décret n° 2007-196 relatif aux équivalences de diplômes.

Le concours externe comporte deux épreuves d’admissibilité et deux épreuves d’admission.

Épreuve d’admissibilité n° 1

  • Une composition sur un sujet d’ordre général portant sur la place des pouvoirs publics et leur rôle dans les grands domaines de l’intervention publique (société, économie, emploi, santé, culture, territoires, relations extérieures…) permettant d’évaluer l’ouverture au monde des candidats, leur aptitude à l’analyse et au questionnement ainsi que leur capacité à se projeter dans leur futur environnement professionnel (durée : quatre heures ; coefficient 4) ;

Épreuve d’admissibilité n° 2

  • Une épreuve constituée d’une série de six à dix questions à réponse courte, portant sur des éléments essentiels du droit public, des questions européennes, des questions sociales, des finances publiques, de la gestion des ressources humaines et de l’économie. Chaque question peut être accompagnée d’un ou plusieurs documents en rapport avec la question posée qui n’excèdent pas une page au total (durée : 4 heures, coefficient : 4 -> 2 pour le droit public, les questions européennes et les questions sociales et 2 pour les finances publiques, la gestion des ressources humaines et l’économie).

Épreuve d’admission n° 1

  • Un entretien avec le jury, visant à évaluer les qualités personnelles du candidat, son potentiel, son comportement face à une situation concrète, le cas échéant sous forme d’une mise en situation (durée : 25 minutes dont 10 minutes au plus d’exposé, précédée d’une préparation de 25 minutes ; coefficient : 4) ;

Épreuve d’admission n° 2

  • Une épreuve de langue vivante étrangère consistant en un entretien à partir d’un texte court rédigé dans l’une des langues suivantes au choix du candidat (ce choix étant exprimé lors de l’inscription au concours) : allemand, anglais, espagnol, italien, russe. La durée de l’entretien est de 15 minutes précédé d’une préparation de 15 minutes (coefficient : 1).

Les annales du concours

Consultez les annales sur cette page.