Les notes de propositions au concours d’inspecteur des finances publiques

Le contenu et le format des notes

Notre Institut propose des entraînements à l’épreuve de note de synthèse avec propositions, conformément aux critères du concours:

  • les sujets que nous vous proposons sont exclusivement à caractère économique ou financier,
  • les sujets que nous vous proposons comportent entre 21 et 35 pages (l’arrêté du 2 mars 2011 indique que le dossier documentaire ne peut excéder 25 pages, mais à la première édition, le dossier comportait 31 pages; ensuite les différents documents du dossier sont dans la mesure du possible insérés avec une taille de police évitant les caractères lilliputiens ce qui explique un nombre de pages parfois supérieur dans nos entraînements),
  • les sources des documents sont comparables à celles proposées aux épreuves du concours (Le Monde, La Tribune, Les Échos par exemple pour les journaux généralistes),
  • les sujets sont en rapport avec l’actualité,
  • la commande indique de réaliser deux travaux différents: une synthèse puis une note de propositions (plus ou moins courte).

Pour un aperçu d’un entraînement, voici la page de garde et la commande.

Toutes les notes proposées font l’objet d’un corrigé-type intégralement rédigé.

Le nombre d’entraînements: 8 notes à rédiger, 30 notes à méditer…

Nous vous invitons à consulter les derniers rapports de jury. Ils indiquent qu’en moyenne, 5 % des candidats obtiennent une note supérieure ou égale à 15 / 20 à l’épreuve de note avec propositions. Or, ce sont à peu près 3 600 candidats qui composent à cette épreuve n° 1.

Ce qui veut dire qu’un peu moins de 200 candidats ont une note supérieure ou égale à 15 / 20. Sachant que seuls sont admis 150 candidats environ, que peut-on en déduire ?

Tout simplement qu’au regard du fort coefficient de l’épreuve n° 1 (7) par rapport à l’épreuve n° 2 (5), il est illusoire de penser pouvoir réussir le concours avec une note médiocre à l’épreuve de synthèse. Dit autrement, il est fort probable que tous les lauréats ont au moins 12 / 20 à la note. Ainsi, en 2013, le dernier lauréat avait 12,01 de moyenne.

Conséquence, il faut impérativement réussir l’épreuve de note de synthèse (attention, nous ne disons pas au détriment de l’épreuve n° 2!).

C’est pourquoi nous proposons un entraînement de 8 notes avec propositions à rédiger et à faire corriger. Parallèlement, nous mettons à votre disposition vingt entraînements « auto-corrigés », c’est-à-dire vingt sujets avec chacun son corrigé-type. Il s’agit des entraînements proposés par notre Institut pour la période 2014, 2015 et 2016.