Le concours d’adjoint administratif

 

 Les conditions

Pour avoir droit de concourir, il faut :

  • posséder la nationalité française ou être ressortissant d’un des États membres de la Communauté européenne ou d’un autre État faisant partie de l’accord sur l’espace économique européen dans les mêmes conditions que les ressortissants français.
  • jouir de ses droits civiques.
  • ne pas avoir de mentions incompatibles au bulletin n° 2 de son casier judiciaire avec l’exercice de la fonction.
  • se trouver en position régulière au regard du service national.
  • remplir les conditions physiques exigées pour exercer dans la fonction publique.

Deux épreuves d’admissibilité

  • Explication de texte d’ordre général à partir de questions (durée 1 heure 30, coef. 3) ;
  • Courts exercice destinés à évaluer les capacités du candidat en vocabulaire, orthographe, grammaire et mathématiques (durée 1 heure 30, coef. 3).

Une épreuve d’admission

Pour l’option administration générale : épreuve pratique consistant à vérifier l’aptitude du candidat à accueillir le public, à classer les documents et à présenter les éléments d’un dossier (durée 30 minutes, coef. 4) ;

Pour l’option administration et dactylographie : épreuve pratique consistant à vérifier l’aptitude du candidat à la réception et à la restitution de communications téléphoniques, à la gestion d’emploi du temps et à la dactylographie ou à l’utilisation du clavier (durée 30 minutes, coef. 4).