Le concours de conseiller territorial socio-éducatif

Les conditions

Pour avoir droit de concourir, il faut :

  • posséder la nationalité française.
  • jouir de ses droits civiques.
  • ne pas avoir de mentions incompatibles au bulletin n° 2 de son casier judiciaire avec l’exercice de la fonction.
  • se trouver en position régulière au regard du service national.
  • remplir les conditions physiques exigées pour exercer dans la fonction publique.
  • posséder un diplôme  national reconnu ou visé par l’État sanctionnant une formation d’une durée totale au moins égale à trois années d’études supérieures après le baccalauréat.

Le poste

Les conseillers territoriaux socio-éducatifs appartiennent à un cadre d’emplois administratif de catégorie A. Le cadre d’emploi comporte un seul grade composé de huit échelons.

À ce titre, ils sont amenés à exercer des fonctions d’encadrement du personnel des services sociaux et éducatifs. Ils peuvent diriger un établissement d’accueil pour personnes âgées, handicapés, personnes en difficulté d’insertion.

 Dans le cadre du département ils occuperont des emplois de responsable de circonscription et de conseiller technique. Ils participent à l’élaboration et la mise en œuvre des décisions prises par le conseil général dans le domaine social et sanitaire.

L’accès au cadre d’emploi: un concours interne ou la promotion interne

Le concours d’accès au poste de conseiller territorial socio-éducatif est un concours interne ouvert aux membres du cadre d’emplois des assistants socio-éducatifs et aux fonctionnaires détachés dans ce cadre d’emplois. Les candidats doivent justifier de six années de services effectifs au 1er janvier de l’année du concours, dans le cadre d’emploi des assistants socio-éducatifs ou un corps d’assistants de service social, et de plus être en fonction depuis au moins deux ans dans la fonction publique territoriale.

Les épreuves du concours

1° La rédaction d’une note de synthèse

2° Un commentaire de texte

3° Un entretien avec le jury

Après le concours

Les lauréats recrutés sont inscrits sur une liste d’aptitude et nommés conseillers territoriaux socio-éducatifs stagiaires pour une durée d’un an. Une formation d’intégration de cinq jours est organisée.