Le concours d’inspecteur des finances publiques

Conditions pour concourir

Pour concourir au concours externe, les candidats doivent remplir les conditions générales requises pour accéder aux emplois publics de la fonction publique de l’État, et justifier au plus tard le premier jour des épreuves du concours d’une licence ou d’un autre titre ou diplôme classé au moins au niveau II, ou d’une qualification reconnue au moins équivalente à l’un de ces titres ou diplômes dans les conditions fixées par le décret n° 2007-196 relatif aux équivalences de diplômes.

Épreuve n° 1 d’admissibilité

Rédaction d’une note de synthèse à partir d’un dossier relatif aux questions économiques et financières. Le dossier documentaire ne peut excéder 25 pages.

Durée 4 h – coefficient 7, note inférieure à 5 sur 20 éliminatoire

Épreuve n° 2 d’admissibilité

Au choix du candidat lors de l’inscription:

  • droit constitutionnel et administratif : réponse à des questions et/ou commentaire d’un ou plusieurs textes et/ou cas pratiques.
  • institutions, droit et politiques communautaires réponse à des questions et/ou commentaire d’un ou plusieurs textes et/ou cas pratiques.
  • droit civil et procédures civiles : réponse à des questions et/ou commentaire d’un ou plusieurs textes et/ou cas pratiques.
  • droit des affaires : réponse à des questions et/ou commentaire d’un ou plusieurs textes et/ou cas pratiques.
  • analyse économique : réponse à des questions et/ou commentaire d’un ou plusieurs textes et/ou cas pratiques.
  • économétrie et statistique : résolution d’un ou plusieurs problèmes.
  • mathématiques : résolution d’un ou plusieurs problèmes.
  • gestion comptable et analyse financière : résolution d’un ou plusieurs problèmes et/ou cas pratiques.
  • finances et gestion publiques : réponse à des questions et/ou commentaire d’un ou plusieurs textes et/ou cas pratiques.

Durée : 3 h – coefficient 5, note inférieure à 5 sur 20 éliminatoire

Épreuve n° 1 d’admission

Entretien avec le jury destiné à apprécier les motivations du candidat et son aptitude à exercer des fonctions d’inspecteur. L’entretien comprend tout d’abord une présentation par le candidat, durant environ 5 minutes, de son parcours. Il se poursuit par un échange avec le jury notamment sur sa connaissance de l’environnement économique et financier.
Durée : 30 mn – coefficient 6, note inférieure à 5 sur 20 éliminatoire

Épreuve n° 2  d’admission

Exposé sur un sujet parmi deux tirés au sort sur une option de l’épreuve écrite d’admissibilité n° 2, suivi de questions en rapport avec le sujet traité et/ou le programme de l’option.

Durée : 20 mn après une préparation de 20 mn – coefficient 4, note inférieure à 5 sur 20 éliminatoire

Épreuve n° 3 d’admission

Traduction sans dictionnaire d’un document rédigé dans l’une des langues suivantes : allemand, anglais, espagnol ou italien.

Durée : 1 h 30 – coefficient 1, pas de note éliminatoire

Les annales

Pour consulter les annales, nous vous invitons à cliquer sur cette page.